Plantes aromatiques pour lutter contre les maladies des poules
Plantes utiles

7 Plantes aromatiques contre les maladies des poules

Vous voulez lutter conter les maladies des poules classiques comme le rhume, la toux, la coccidiose ou même le coryza. Alors découvrez les 7 meilleures plantes aromatiques permettant de soigner naturellement les poules.

Vous avez certainement des plantes aromatiques dans votre jardin ou potager. Mais saviez-vous que les plus connues d’entre elles sont aussi bénéfiques aux poules pondeuses ou de toutes autres races de poules ? Elles contribuent à leur bien-être et permettent de les soigner.

Découvrons ces 7 plantes afin de soigner naturellement nos poules.

Si vous voulez garder cet article en mémoire, n’hésitez pas à l’enregistrer sur Pinterest dans un tableau poules ou soin des poules.

Plantes aromatiques contre les maladies des poules. Plantes pour soigner une poule qui tousse, poule qui éternue

1. Le Thym : ma plante préférée pour lutter contre les maladies des poules

Quels sont les bienfaits du thym ?

Le Thym est souvent utilisé en cuisine mais aussi pour soigner les hommes d’un rhume par exemple. Et bien toutes les propriétés reconnues pour soigner les hommes sont applicables aux poules.

Voici les propriétés les plus reconnues du thym listées par ordre de puissance :

  • Anti-infectieuse,
  • Antivirale et stimulant immunitaire,
  • Antiseptique général puissant,
  • Antibactérienne,
  • Antiparasitaire,
  • Antifongique.

De plus, le thym apporte aussi des compléments utiles comme :

  • protéines,
  • vitamines C, A, B2, B6, B9
  • potassium, fer, manganèse, calcium, cuivre, zinc, phosphore,
  • polyphénols (antioxydants)

Vous l’aurez compris le thym est LA plante aromatique à avoir dans son jardin. Elle est la plante bénéfique pour les poules par excellence pour lutter contre les maladies des poules. Ces bienfaits sont immenses que ce soit pour l’homme ou la poule.

Comment utiliser le thym pour les poules ?

Le thym peut soigner les poules. Grâce à ces effets antiseptiques, il va permettre de guérir les rhumes et autres maladies respiratoires chez la poule. Une plant à avoir dans son jardin pour le bien-être des habitants du poulailler.

Votre poule est malade ? Elle tousse, fait un bruit roque, éternue ou a le nez qui coule ? Si c’est un rhume, un coryza (le début seulement !) ou d’une autre maladie respiratoire, le thym va aider votre poule à guérir. Le thym permet aussi lutter contre la coccidiose.
Pour cela, vous pourrez leur donner une infusion de thym.

Vous pouvez aussi mettre régulièrement du thym séché dans la pâtée afin de bénéficier des compléments alimentaires listés ci-dessous.

Il peut aussi contribuer à éloigner les vers des poules grâce à son action anti-parasitaires. Cependant, cela ne sera qu’un vermifuge naturel préventif pour les poules.

Lors de la période de mue, le thym sera aussi un aliment de choix à incorporer aux pâtées grâce à ces composants nutritionnels.

Pour soigner les maladies des poules de l’hiver, vous pouvez utiliser une infusion de thym frais ou de thym séché en association avec une des autres plantes listées.
Il est préférable que le thym séché soit bio ou non traité.

Recette d’infusion de thym pour les poules :

  • 1 grosse branche de thym frais ou 10 g de thym séché en sachet,
  • 500 ml d’eau du robinet,
  • 1 bouteille en verre de 500 ml minimum.

Mettez l’eau dans une casserole et portez à ébullition.
Introduisez la branche de thym ou le thym séché dans un sachet de thé.
Laissez infuser dans l’eau frémissante pendant 10-15 minutes.
Laissez refroidir, retirer le thym. L’eau infusée aura une couleur marron.
Stocker dans une bouteille en verre de préférence.

Incorporez l’infusion de thym dans l’abreuvoir des poules avec le dosage suivant : 100 ml pour 3 litres d’eau.
Donner le traitement pendant 5 jours.
Réservez la bouteille au frais entre chaque utilisation.

N’hésitez pas à associer le thym les autres plantes aromatiques cités dans l’article afin de traiter les différents symptômes.

L’infusion de thym peut aussi servir à désinfecter une plaie.

Au bout de 3 jours, les effets devront commencer à être visibles. Cette infusion peut être donnée à toutes les poules en même temps. En effet, le thym est aussi un stimulant immunitaire et ne sera que bénéfique à celles-ci.

Cependant, si votre poule est malade depuis un moment ou qu’elle a des difficultés à respirer le thym ne sera forcément pas suffisant. Il faudra isoler la poule et consulter un vétérinaire pour obtenir des antibiotiques. Vous pouvez leur administrer l’infusion en complément du traitement.

2. La Menthe : idéal contre les maladies des poules de l’hiver

La menthe est aussi très présente dans nos jardins. Peut-on donner de la menthe aux poules ? La réponse est oui ! Mes poules (et lapins aussi) aiment manger de la menthe surtout en été.

Il vaut mieux la planter en pot car elle se répand très vite dans un parterre ou un carré de potager. C’est une plante aromatique bénéfique aux poules très facile à faire pousser.

Il existe différentes variétés de menthe. Les plus répandues sont la menthe verte et de la menthe poivrée.

Quelles sont les propriétés bénéfiques de la menthe pour les poules ?

La menthe possède les propriétés suivantes :

  • Calmante, déstressante,
  • Rafraichissante,
  • Répulsif à insectes (poux, mouches,…) et à rongeurs,
  • Lutte contre les démangeaisons,
  • Décongestionnante nasal,
  • Bactéricide,
  • Fongicide.

La menthe poivrée est la plus efficace pour les propriétés listées ci-dessus.

Menthe verte utile pour les poules.

De plus, la menthe apporte aussi les compléments utiles comme :

  • protéines,
  • vitamine B9, C, A, E, B2
  • fer, manganèse, calcium, cuivre, magnésium et potassium
  • polyphénols (antioxydants)

Elle est la plante aromatique la plus riche est antixoydants.

N’hésitez à en mettre quelques feuilles hachées dans les pâtées.

Avant la fin de l’automne avant les gelées, récolter les feuilles de menthe pour les faire sécher afin d’en disposer pendant la saison froide.

Comment utiliser les feuilles et fleurs de menthe pour les poules ?

L’utilisation de la menthe pour les poules va dépendre des propriétés que l’on veut sélectionner.

Propriétés rafraichissantes de la menthe :

A utiliser lors des périodes de fortes chaleurs, les feuilles seront mélangées à de l’eau, des glaçons et quelques fruits par exemple afin de rafraichir les poules.
Les feuilles de menthe peuvent aussi être intégrées dans l’abreuvoir des poules. Il faut que les poules mangent de la menthe pour être rafraichies.

Propriétés répulsives :

Planter de la menthe à côté du poulailler afin d’éloigner les rongeurs et les insectes de celui-ci. On peut aussi réaliser un bouquet de menthe séchée afin de le pendre dans le poulailler pour éloigner les poux. La menthe sera dans ce cas associée à d’autres plantes répulsives pour augmenter son effet.

Propriétés relaxantes et déstressantes :

Faire sécher des feuilles de menthe et des éparpiller dans les pondoirs. On pourra aussi y ajouter d’autres plantes du même effet. Les poules pondeuses apprécieront la senteur et pourront même en manger pendant qu’elles se préparent à pondre.

Propriétés décongestionnantes :

Mettre une infusion de feuilles de menthe associées avec du thym, du romarin et de l’origan dans l’abreuvoir des poules. Cette infusion est très efficace contre les maladies des poules comme le rhume, la toux,…

Infuser une vingtaine de feuilles de menthe poivrée dans 500 ml vinaigre pendant au minimum 24 heures. Puis, vaporisez le poulailler environ 1 heure avant que les poules n’y rentrent. Elles pourront alors respirer toute la nuit les vapeurs de menthe et dégager leur système respiratoire. Vous pouvez aussi utiliser quelques gouttes d’huile essentielle menthe poivrée et d’eucalyptus radié dans le vinaigre.

3. L’Origan : aussi efficace que le thym contre les maladies des poules

Cousin sauvage de la marjolaine, l’origan est originaire du bassin méditerranéen et d’Asie Centrale. Cette plante vivace et mellifère aime les sols calcaires.

L'origan est une plante aromatique très utile aux poules. Il permet de lutter contre la coccidiose.

Voici les propriétés les plus reconnues de l’origan listées par ordre de puissance :

  • Anti-infectieuse puissante,
  • Antivirale, Antibactérienne,
  • Antiparasitaire,
  • Antifongique,
  • Libère la sphère respiratoire,
  • Stimule le système immunitaire,
  • Lutte contre l’asthénie (fatigue et affaiblissement organisme).

De plus, l’origan apporte les compléments nutritionnels suivants :

  • fibres,
  • protéines,
  • vitamines C, B6
  • calcium, potassium, magnésium, phosphore, fer
  • antioxydante.

Il est recommandé, comme pour la lavande, de cueillir les feuilles de l’origan en début de matinée. En effet, celui-ci est alors gorgé des huiles essentielles qui lui confèrent toutes ces propriétés.

L’origan permet de soigner naturellement les poules.
On pourra utiliser des feuilles séchées comme fraîches.

Origan : plante aromatique pour soigner les maladies des poules. L’origan permet de lutter contre les rhumes, toux de la poule ainsi que contre le coryza et la coccidiose. Protéger les poules pondeuses pour continuer à avoir des oeufs frais au poulailler.

Incorporez les feuilles dans les graines ou la pâtée des poules une fois par semaine, en préventif, lors de la période hivernale.

Plantez un ou plusieurs pieds d’origan directement dans le parcours des poules afin qu’elles puissent le picorer.

Comme le thym, il peut être donné en infusion dans l’abreuvoir des poules afin de lutter contre les maladies de l’hiver ou un début de coryza.

L’origan étant un antiparasitaire, il aide à lutter contre la coccidiose en association avec le thym et le basilic. Donnez régulièrement cette association de plantes aux poules, coqs et aux poussins pour les protéger de cette maladie.

L’infusion d’origan aide aussi à soigner les plaies infectées, les piqûres d’insectes et les irritations de la peau.

4. Le Romarin : à ajouter en renfort du thym ou de l’origan contre les maladies des poules

Le romarin est une plante aromatique aussi facile à faire pousser. Elle peut être cultivée en pot comme en pleine terre.

Le romarin possède les propriétés suivantes :

  • Fluidifie le mucus pour l’évacuer,
  • Antibactérienne puissante,
  • Antifongique.

Si votre poule est enrhumée alors préparez  lui une tisane avec du romarin et du thym. Puis, incorporez cette infusion à l’abreuvoir pour un traitement pendant 5 jours.

On peut aussi utiliser l’infusion de romarin pour désinfecter une plaie.

De plus, le romarin apporte aussi les compléments utiles comme :

  • protéines,
  • vitamine C, B5, B2, B6,
  • potassium, fer, magnésium, calcium, phosphore.

Vous pouvez le couper en morceau et l’intégrer dans une pâtée pour un apport de vitamines et minéraux mais aussi pour la lutte préventive contre les maladies des poules.

5. Le Basilic : boosteur de système immunitaire

Le Basilic est une plante aromatique qui peut être cultivée comme une plante annuelle ou vivace selon la région où elle est cultivée.
Elle est facile à obtenir grâce à des semis.
Il existe différentes variétés de basilic.
C’est grâce à cette plante que l’on peut réaliser le pesto, une super sauce pour les pâtes !

le basilic une plante aromatique très utile aux poules pour soigner le coryza ou un simple rhume.

Le basilic possède les propriétés suivantes :

  • antibactérienne, antivirale
  • renforce le système immunitaire,
  • antalgique,
  • décongestionnante,
  • répulsif contre les mouches et moustiques,
  • facilite la digestion,
  • déstressante,
  • antifongique,
  • antiparasitaire.

De plus, le basilic apporte les compléments nutritionnels suivants :

  • fibres,
  • protéines,
  • vitamines, A, C, B9, K
  • manganèse, cuivre, fer, calcium, magnésium,
  • polyphénols (antioxydants)

Vous l’aurez compris le basilic donne un bon goût aux plats mais il est aussi très efficace pour soigner les maladies des poules comme des humains.

Par conséquent, le basilic est idéal à introduire dans les pâtées des poules.
A cette occasion, il peut être donné frais ou séché.

Le Saviez-vous ?
Le fait de donner du basilic aux poules permet de rendre le jaune de l’œuf plus brillant.

Il peut être aussi intéressant d’utiliser le basilic séché dans les pondoirs afin de repousser les insectes et de déstresser les poules.

N’oubliez pas de récolter les dernières feuilles de basilic avant l’arrivée du froid et de les faire sécher afin de les garder pour l’hiver.

6. La Sauge officinale : à utiliser en complément

Toutes les sauges aiment les terres un peu sèches et réussissent même en sol pierreux et ingrat. Il est préférable de les installer en plein soleil et en situation abritée (sensibles au froid).

La sauge qui possède le plus de propriétés est la sauge officinale.

Sauge officinale utile pour soigner les poules naturellement

Voici les propriétés les plus reconnues de la sauge listées par ordre de puissance :

  • Anti-septique,
  • Antivirale, Antibactérienne,
  • Antiinflammatoire,
  • Libère la sphère respiratoire,
  • Stimule le système immunitaire,
  • Soigne l’appareil intestinal et le foie,
  • Stimule l’appétit,
  • Aide à la cicatrisation,
  • Diurétique.

De plus, la sauge apporte des compléments nutritionnels suivants :

  • vitamines K
  • fer.

Ainsi, vous pourrez utiliser les feuilles séchées (en prenant des petites et grandes feuilles) mixées à incorporer à une pâtée pour lutter contre les infections des poules.

Attention cette plante ne doit pas être donnée régulièrement.
Dans ce cas, elle aurait un effet négatif sur les poules. Elle est donc à utiliser, uniquement lors de maladie,  en pâtée, une fois par semaine, en complément des infusions des autres plantes vues ci-dessus .

7. Le Persil : renforce le système immunitaire

Plat ou frisé, le persil est une savoureuse plante aromatique très facile à cultiver.

Persil plante aromatique à incorporer à l'alimentation des poules riches en vitamines et en minéraux.

Le persil a des propriétés :

  • Immunostimulante
  • Stimulante de la ponte,
  • Antiinflammatoire,
  • Digestives ;
  • Toniques.

Aussi, le persil aide au bon développement des os, des vaisseaux sanguins et aide à la circulation sanguine.

De plus, le persil apporte des compléments nutritionnels suivants :

  • vitamines K, C, A, B9
  • fer, manganèse, potassium, calcium.

Le persil s’utilise frais ou séché. Il sera incorporé dans les pâtées des poules. Le persil peut aussi être planté dans le parcours pour que les poules viennent le picorer.

Ainsi, Il est particulièrement intéressant de donner du persil ou poules lors d’un traitement afin de renforcer leur système immunitaire.

Ce qu’il faut retenir

Le thym, l’origan, le basilic et la menthe sont les plantes aromatiques les plus performantes pour soigner les maladies hivernales des poules.

Elles peuvent être utilisées en infusion seules ou ensemble pour soigner naturellement les poules.

Si, après 5 jours de traitement par les plantes, vous ne constatez aucune évolution ou si, même avant les 5 jours, l’état de votre poule empire consultez un vétérinaire. Elle a peut être une maladie qui ne peut être entièrement soignée par le naturel.

Personnellement, je n’ai pas encore toutes ces plantes dans mon jardin.
J’ai du thym, du romarin, de la menthe et de la sauge.
En vivant dans le sud, l’origan a un peu de mal à supporter la sécheresse comme le basilic et le persil.
Cependant, nous allons essayer d’en planter, maintenant au début de l’automne, cela sera plus facile. Nous allons faire germer des graines.

Vous pouvez aussi semer vos graines de plantes aromatiques. Dans ce cas, je vous recommande le site de kokopelli qui vend des graines de plantes bio non modifiées génétiquement.

Et vous parmi ces 7 plantes aromatiques lesquelles possédez-vous dans votre jardin ? Les avez-vous déjà utilisées pour vous soigner ou soigner vos poules ?
Racontez-le en commentaire.

Cliquez pour partager

18 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *